Sortie de pêche au lac de Tignes

Article écrit par Romain pour le journal de l’Hermance suite à notre sortie de pêche au lac de Tignes

Remise au goût du jour cette année (cela faisait deux ans que nous n’en avions pas faits) la sortie du comité a pour but de récompenser les membres du comité pour leur engagement tout au long de l’année. Et ceux-ci sont nombreux, surtout une année de cinquantième! De plus, je ne vous cacherais pas que, comme dans la majorité des sociétés, l’implication des membres autre que ceux du comité est quasi nulle lors des diverses manifestations organisées chaque année.

C’est donc le week-end du 9 au 10 juillet que cette sortie bien méritée s’est déroulée. Deux absents cette année, Damien notre ex-trésorier et Matteo, mais sinon le comité était au complet: Julien, Roger, Zaccaria, Fabien, Antoine, Nicolas et moi-même.

Nous devions nous retrouver directement sur place vers 8h, mais seulement voilà, Julien ne s’était pas réveillé et mes appels n’ont pas été entendus. C’est donc moi qui ai dû aller le réveiller. Nous sommes donc partis vers 6h au lieu de 5h. A cela c’est rajouté le mauvais choix d’itinéraire de Roger qui a voulu nous faire passer par le tunnel du Mont-Blanc où nous avons passé 40minutes dans les bouchons, il faut dire que c’était le départ pour les vacances! Bref, tous ces imprévus ont fait que la voiture à Roger est arrivée seulement vers 9h45. Nous avons directement été chercher les permis de pêche et avons rejoint Fabien, Antoine et Zac qui eux pêchaient depuis 30 minutes, car eux, bien que arrivés à l’heure avaient été retardés, car ils ont mis du temps pour trouver l’endroit ou prendre les permis, du coup ils ont pu nous aiguiller.

DSCF1532

10h30 tout le monde a la canne en main. Au début, la pêche est difficile et mise à part la prise de quelques petites truites les résultats n’ont rien de convainquant. Après une heure de pêche, nous trouvons avec Julien la pêche qui semble être efficace. Il s’agit de la pêche au train de nymphes (de couleur violette tête noire, ou verte tête rouge). Mais les poissons ont l’air d’être très localisés. Vers 13h nous cassons ue petite croûte au bord du lac et nous avons pêché toute l’après-midi avec des pics d’activité des poissons assez marqués, qu’il ne fallait pas louper. Nous avons pris une bonne vingtaine de poissons, pour la plupart des cristivomer dont le plus gros de 44cm mais également quelques petites truites fario dont une de 33cm. Le temps s’est maintenu pendant toute l’après-midi malgré un temps très changeant (une averse de 15minutes)

A 18h30 nous quittons le lac de Tignes pour redescendre un peu dans la vallée où nous avons logé dans un hôtel aux bords d’un lac de barrage qui semble moins peuplé, mais où quelques très gros poissons doivent se trouver. Après avoir mangé, Julien, Roger et moi nous nous couchons de bonne heure alors que les jeunes (Fabien, Antoine, Nico et Zac) ont fait des montages une bonne partie de la nuit, bien décidés à « faire la nique aux anciens » qui jusque-là leur avaient montré l’exemple! Dimanche matin, petit-déj’ à 6h30 puis remontée à Tignes.

DSCF1531

Le début de la pêche est difficile. Les poissons ne se mettent en activité que vers 10h30 mis à part pour Roger et Nico qui vont tirer leur épingle du jeu avec respectivement deux et une arc-en-ciel (entre  35 et 40cm). Puis le scénario semble se répéter: bon nombre de touches pour Julien et moi à la nymphe alors que les jeunes ne voient pas une écaille. Nico et Fab ne perdent pas espoir et se déplacent. Ils font bien, car la donne s’arrête pour Julien et moi alors qu’eux trouvent un poste  où les poissons semblent à table! Ils prendront trois cristis dont les deux plus gros de 45 et 47cm.

DSCF1530

Vers 14h30 nous décidons d’arrêter la pêche et allons manger une glace sur une terrasse avec vue sur le lac avant de reprendre la route pour rentrer sur Genève.

Même si nous n’avons pas fait de carton dans ce lac, nous avons tous pris des poissons dans un lac que nous ne connaissions pas et où il a fallu trouver les techniques qui semblaient intéresser les poissons locaux. Ce fut une bonne découverte et nous avons passé un excellent week-end. Cela nous a fait du bien de passer un moment de détente ensemble sans avoir trop de choses à organiser.

A refaire donc!