Truite de lac dans la rade de Genève, session street-fishing

La pêche de la truite lacustre (truite de lac) se pratique généralement à la traîne à partir de mi-janvier. Une approche plus sportive depuis le bord est toutefois possible.

Mon pote Zac m’avait parlé d’une partie de pêche mémorable depuis le bord en début de saison, je ne pouvais pas ignorer ses précieux tuyaux . En ce qui concerne les spots il m’avait dit que toute la rade de Genève pouvait être bonne à condition qu’il y aille du courant.

Je lance le coup de fil à Fab pour qu’on aille se faire une session à la lacustre, le rdv est pris pour midi, le meilleur moment selon Fab… 😉 Après le traditionnel quart-heure de retard, nous nous retrouvons au bord de l’eau, nous constatons immédiatement que le courant est également là, parfait, la session streetfishing peut commencer ! En ce qui concerne les leurres rien d’extra ordinaire : dans nos boites cuillers ondulantes et tournantes(n. 3 ,4 et 5) quelques poissons-nageurs pas trop plongeurs, pour ma part j’opte pour des modèles assez lourds qui me permette d’atteindre des longues distances et garder le contact malgré la bise soutenue qui souffle.

Les touches se font attendre, nous n’avons pas pris de gant et le thermos de thé est déjà vide après trois spots, la partie de pêche semble compromise… bon allez plat du jour à la buvette des pâquis pour nous requinquer !!!

Après s’être réchauffés et rassasiés à moindres frais, nous décidons de ne pas en rester là et d’aller insister sur zone malgré le froid. Mes mains non pas le temps de se refroidir que tous les Paquisard et badaud de passage m’entende crier le traditionnelle et sacré « ponduuuuu » !!! Le combat s’engage ,je comprends immédiatement que j’ai bel et bien à faire à une « blanche » : le rush est puissant et mon frein s’emballe, la truite part comme une bombe… Après quelques minutes le poisson se rapproche du bord, mais il n’est pas encore sorti, bien loin de là… C’est à ce moment-là que je suis contraint de mettre la grosse pression sur Fab pour qu’il la sorte à la main, mais aucun endroit ne permet d’accéder au lac, «pas le choix je dois me mouiller» dit-il… Fab se retrouvent en conséquence les jambes dans l’eau, après 2 tentatives la 3ème est la bonne ! Fabien met le poisson au sec ! « Yes !!! » Sentence : jolie femelle de 59cm cool, pour un début à la blanche au lancer depuis le bord

IMG_2178

 

IMG_2183